La Sorcière de Jais


Un soir, à la fin de l'hiver, au crépuscule, la sorcière sortit de son antre afin de s'essayer à de nouvelles incantations. La connaissance et la maîtrise des incantations se rapportant aux esprits de la nature n'est pas chose aisée. Cependant, elle voulait pousser ses limites. Tout d'abord, elle commença les incantations non loin de son antre, elle voulait être rassurée. 

Un à un, elle fit appel, à l'esprit de la Terre Gnome puis à l'esprit de l'air Sylphe. Comme ces deux esprits n'aimaient pas être dérangés par des humains dotés de pouvoir, ils réussirent à s'emparer de son âme. 

Elle sombra quelques instants dans la folie. 

La sorcière avait quand même une forte puissance dans la maîtrise des énergies, elle réussit à déloger les deux esprits malins de son âme. Malgré ce qu'il venait de lui arriver, elle continua dans les incantations de l'esprit de l'eau, Ondine, beaucoup plus compliquées à maîtriser. Elle réussit, à faire tomber de la petite pluie. Elle tournoya sur elle-même pour signifier sa victoire sur Ondine. 

Une fois cet exploit réalisé, elle a été séduite par l'existence vaporeuse de Ondine, Gnome puis Sylphe. D'ailleurs, la sorcière a eu une certaine attirance pour Sylphe, l'esprit de l'air. Elle l'appela, et ainsi Sylphe la dématérialisa et la sorcière de jais devint partie intégrante de Sylphe. 

Elle était libre comme l'air, libre des limites d'une existence corporelle.

Ariadna

http://www.ardonau.net/sorcierejais/index.html

Commentaires

  1. Ourgh ce visage, ces yeux... Et ces mains tendues en invocation!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés